Devrions-nous laver notre poulet avant de le faire cuire ?

Kelsey O'Dowd (CRIPA-FRQNT, Université de Montréal)


De nombreuses personnes pensent que laver le poulet sous l’eau avant de le faire cuire est hygiénique, mais cela augmente le risque d’intoxication alimentaire par la dispersion de bactéries pathogènes.


Les poulets, comme tous les animaux, sont l’hôte pour une variété de microorganismes, y compris les bactéries. La plupart de ces bactéries sont inoffensives pour le poulet et le consommateur humain et certaines espèces jouent même un rôle dans des processus, tels que la digestion et l’immunité.


Cependant, parmi ces microorganismes, il existe des bactéries causantes des maladies chez les humains. Par exemple, les volailles peuvent être porteuses d’espèces bactériennes comme Campylobacter. Ces bactéries peuvent vivre dans les intestins des poulets, sans causer de maladies chez ces oiseaux, mais lorsqu’elles sont transmises aux humains elles peuvent causer des maladies graves comme l’intoxication alimentaire.

Comment ces bactéries sont-elles transmises aux humains exactement ? Les voies de transmission les plus courantes pour ces bactéries sont par voie féco-orale, par l’eau ou les aliments contaminés. Une fois ingérés, Campylobacter envahissent les cellules du système digestif, entraînant une cascade d’événements menant à des lésions tissulaires et des dommages intestinaux. Ces dommages causent les symptômes typiquement associés à l'intoxication alimentaire, tels que la gastro-entérite (diarrhée, fièvre, crampes abdominales, vomissements, etc.). Bien que des efforts soient déployés pour réduire la propagation, le processus d’abattage peut risquer la contamination de la viande de poulet par des bactéries dangereuses provenant du système digestif.


Compte tenu de ces connaissances concernant ces bactéries pathogènes, intuitivement, le lavage de poulet cru avant la cuisson semble logique. Certaines croyances communes sont que c’est un moyen d’éliminer la saleté, les bactéries, le sang et d’autres fluides.


Par contre, il ne faut pas nettoyer le poulet sous l’eau du robinet avant de le faire cuire. Cela augmente le risque de contamination croisée et d’intoxication alimentaire. Le nettoyage du poulet à l’eau ne réduit pas le nombre de bactéries présent. Les éclaboussures d’eau provenant du lavage du poulet sous un robinet peuvent propager les bactéries sur les mains, les surfaces de travail, les vêtements et l’équipement de cuisson. De plus, seulement quelques cellules de Campylobacter sont nécessaires pour causer l’intoxication alimentaire.


La volaille est l’une des viandes animales les plus consommées au monde. Par conséquent, il est important de manipuler correctement cet aliment pour prévenir l’ingestion de bactéries pathogènes, telles que Campylobacter. Les gestes de couvrir et refroidir le poulet cru, ne pas laver le poulet cru, bien cuire le poulet et bien laver les ustensiles réduisent tous considérablement le risque d’intoxication alimentaire.

Mots-clés :

À l'affiche
Posts récents
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow