Berner pour mieux s’infiltrer: Le virus de l’Influenza porcin favorise l’infection à Streptococcus suis !

 

 

L'équipe du Dr Marcelo Gottschalk, en collaboration avec Drs Carl.A. Gagnon et Mariela Segura, chercheurs du Centre de recherche en infectiologie porcine et avicole (CRIPA), a démontré, que l’acide sialique, un sucre couvrant la bactérie S. suis, interagit avec une protéine du virus de l’influenza, l’hémagglutinine, ce qui facilite l’adhésion aux cellules du porc, et donc l’invasion de l’animal. Or, la bactérie est déjà capable d’envahir les cellules de la trachée saine. Alors, pourquoi s’associer avec un virus ? On sait que pour S. suis, la trachée n’est qu’une voie de passage pour rejoindre ensuite le flux sanguin, qui lui offre une voie de propagation de premier choix pour la bactérie . Grâce au soutien financier du CRSNG, les chercheurs, de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal ont découvert que l’alliance des deux pathogènes surstimulent le système immunitaire. En effet, le couple S. suis-Influenza détourne les actions du système immunitaire pour amplifier l’inflammation et provoquer encore plus de lésions chez le porc. Pour arriver plus vite à ses fins, la bactérie semble avoir trouvé un allié pour la faire voyager plus aisément!

 

Capsular sialic acid of Streptococcus suis serotype 2 binds to swine influenza virus and enhances bacterial interactions with virus-infected tracheal epithelial cells. Wang Y, Gagnon CA, Savard C,

Music N, Srednik M, Segura M, Lachance C, Bellehumeur C, Gottschalk M. Infection and Immunity. December 2013.

Please reload

À l'affiche

Premier cas canadien de pestivirus du porcelet

02/04/2019

1/8
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

Nous joindre

Tél : 450.773.8521 poste 0050

cripa@medvet.umontreal.ca

www.cripa.umontreal.ca

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

© 2016. CRIPA